M

Madréporite : Plaque génitale 2 dans le système de Lovén. Contrairement aux autres plaques génitales, elle est percée d'un nombre important d'hydropodes, reliés au système aquifère et lui permettant une communication avec le milieu extérieur. Cette plaque d'aspect rugueux est facilement identifiable avec une loupe sur les fossiles. Généralement elle est de plus grande dimension que les autres plaques génitales.

Majeure (plaque) ou plaque composée : plaque ambulacraire formée par la soudure d'assules contigües. Ainsi, la surface de cette unité étant nettement supérieure à celle d'une assule primordiale, il se développe un tubercule vrai sur chaque plaque majeure. Sans la présence de ces tubercules particuliers, il est très difficile de situer la suture entre les assules. Seuls les doubles pores multiples sur une même plaque prouvent de manière indirecte que l'on a plus affaire à une primordiale.

Mamelon : Partie distale du tubercule où s'articule le radiole. Il peut être percé ou non. C'est une rotule.

Marge : Ambitus des oursins plats.

Monobasal : Système apical où les génitales sont en apparence fusionnées, les sutures sont pratiquement invisibles.

Monocyclique : Système apical où les génitales et les oculaires sont arrangées sur un seul anneau.