T

Test : Pour ce qui nous occupe il s'agit du squelette de l'oursin, seule partie conservée si on exclut les radioles et l'appareil masticatoire ou lanterne d'Aristote. Le test est constitué par des plaques pentagonales disposées selon une symétrie pentaradiale.

Tetrabasal : Désigne un type de système apical où l'on note la présence de quatre plaques génitales bienindividualisées et où la génitale 5 est absente.

Tige : partie du radiole située au-dessus de l'anneau, avec à sa base la collerette.

Trigéminée (zone porifère) : se dit d'une zone porifère qui présente un alignement oblique ternaire pour chaque assule principale et dont les trois paires de pores susdits sont strictement olignés verticalement d'une assule à l'autre.

Toxogéminée (zone porifère) : Ches les polypores, le nombre de paires de pores sur chaque assule primaire ne permet parfois plus de distinguer un arrangement vertical ou oblique des pores, seule reste la forme en arc de cercle. Ce type est dit toxogéminé.

Trisociés (pores) : type porifère présent lorsque trois assules forment une plaque majeure : oligopores.

Trivium : les trois ambulacres antérieurs.

Tubercule : Les tubercules permettent aux radioles d'être mobiles. En effet, en leur centre se situe le mamelon qui sert de rotule à la surface articulaire des radioles. Il en existe plusieurs types : percée ou non, crénelés ou non. Leur teille varie selon leur position par rapport à l'ambitus. On distingue les tubercules proprement dits qui portent les radioles, les tubercules miliaires portant de petits radioles ou bien des pédicellaires (sortes de petites pinces), les granules.